Saint Laurent Neige

Les risques d'avalanches

 

Échelle européenne de risque d'avalanche à l'intention du public pratiquant la montagne hors des pistes balisées et ouvertes


Indice du Risque

Stabilité du manteau neigeux

Probabilité de déclenchement

1- Faible

Le manteau neigeux est bien stabilisé dans la plupart des pentes.

Les déclenchements d'avalanches ne sont en général possibles que par forte surcharge (***) sur de très rares pentes raides (*). Seules des coulées ou de petites avalanches peuvent se produire spontanément.

2- Limité

 

Dans quelques (**) pentes suffisamment raides, le manteau neigeux n'est que modérément stabilisé. Ailleurs, il est bien stabilisé.

Déclenchements d'avalanches possibles surtout par forte surcharge (***) et dans quelques pentes généralement décrites dans le bulletin. Des départs spontanés d'avalanches de grande ampleur ne sont pas à attendre.

3- Marqué

Dans de nombreuses (**) pentes suffisamment raides, le manteau neigeux n'est que modérément à faiblement stabilisé.

Déclenchements d'avalanches possibles parfois même par faible surcharge et dans de nombreuses pentes, surtout dans celles généralement décrites dans le bulletin.
Dans certaines situations, quelques départs spontanés d'avalanches de taille moyenne, et parfois assez grosse, sont possibles.

4- Fort

Le manteau neigeux est faiblement stabilisé dans la plupart (**) des pentes suffisamment raides.

Déclenchements d'avalanches probables même par faible surcharge (***) dans de nombreuses pentes suffisamment raides. Dans certaines situations, de nombreux départs spontanés d'avalanches de taille moyenne et parfois grosse, sont à attendre.

5- Très fort

L'instabilité du manteau neigeux est généralisée.

De nombreuses et grosses avalanches se produisant spontanément sont à attendre y compris en terrain peu raide.

(*) Pentes particulièrement propices aux avalanches, en raison de leur déclivité, la configuration du terrain, la proximité de la crête… 
(**) Les caractéristiques de ces pentes sont généralement précisées dans le bulletin : altitude, exposition, topographie… 
(***) Surcharge indicative =
forte : par exemple, skieurs groupés…
faible : par exemple, skieur isolé, piéton… 
Le terme " déclenchement " concerne les avalanches provoquées par surcharge, notamment par le(s) skieur(s). 
Le terme " départ spontané " concerne les avalanches qui se produisent sans action extérieure.

Les chutes de neiges qui se succèdent, se déposent les unes sur les autres, sous forme de strates plus ou moins compactes qui reste indépendantes les une des autres. En fonction des condition météorologiques du moment et de l'angle de la pente, il peut arrivé que ce manteau neigeux se désolidarise et se mettent à glisser de façon spontanée ou provoqué par le passage d'un ou plusieurs skieurs. Il est impossible à première vue d'évaluer l'état et la structure des différentes couches. Seule une bonne connaissance du milieu et une série de coupes transversales réalisées par des spécialistes formés à l'étude des avalanches peut déterminer le niveau de risques de déclanchement d'une avalanche.

 Il existe 3 types d'avalanches :

-     Les avalanches de neiges poudreuses :  Elles ont un écoulement très rapide sous forme de nuages. Elles peuvent suivrent des directions aléatoires et parfois même remonter la pente sur l'autre versant de la montagne. Tout skieur pris dans ce type d'avalanche à très peu de chance d'en réchapper car il inhale cette poudre qui pénètre les poumons et provoque la mort par noyade.

-     Les avalanches de neiges en plaques :  Une des couches du manteau neigeux se désolidarise des autres, en un seul bloc et se met à glisser, atteignant parfois une vitesse de 100 Kms/h.

-     Les avalanches de neiges humides :  C'est une avalanche de neige de printemps assez lente (60 Kms/h) mais ayant une énorme pression.

Rappelons pour mémoire que la probabilité de survie d'une personne ensevelie après 15 minutes, décroît rapidement à 25 %. Puis à 10 % après 1 heure. Ceux, des ensevelis qui ne disposent pas de poche d'air, meurent asphyxiés, (sans oublier les risques d'hypothermie).

Alors un conseil : restez sur les pistes balisées et respectez la signalisation. Ne vous aventurez jamais sur une piste fermée.

Avant de commencer une journée de ski, assurez vous que les conditions (météo et neige) soient favorables. Après vérification du bulletin, adapter la sortie au besoin !